Nombre total de pages vues

lundi 12 juin 2017

Mon vélo vintage (Part 1)

Un séjour au CHU de Caen m'ayant fait perdre presque tous mes muscles, il me faut me regonfler. J'ai encore un peu de mal à marcher longtemps, mes pieds ont pâti de l'attaque bactérienne... Alors quoi de mieux que le vélo pour se remuscler.
J'ai ressorti mon bon vieux Peugeot 205 que je traîne depuis dix-sept ans, made in France ! Mais à force de l'avoir sous le nez, je ne peux que constater ses traces de rouille. Alors le repeindre ? Oui pourquoi pas. Et c'est là que m'est venue l'idée d'allier ma passion pour le crochet et le tricot à cette entreprise de rénovation.
Customiser en laine, ça s'appelle le yarn bombing, vous savez, ces gens qui habillent de carrés de tricot les arbres, les bancs publics... On peut le décliner à l'infini même sur un vélo ou sur votre voiture si vous êtes courageux.
Pour l'instant mon vélo ressemble à ça. Je l'ai quand même doté d'un compteur fraîchement acquis pour mesurer mes progrès.
Peugeot 205 nu devant champ de lin, juin 2017.
J'ai fouillé son Pinterest pour trouver des idées. Et le site n'en manque pas, je vous livre mes préférés.
Ajouter une légende


Source Blij dat ik brei
Source : Greedy for colour
Donc me voilà partie dans un autre "grand" projet qui débute seulement et que j'espère finir avant la fin de l'été...
Une partie du cadre.

L'autre partie pour le cadre.


mercredi 22 mars 2017

Le coffre sorti des poubelles


Activité que j'adore mais qui fait hurler mes enfants, adolescents : ramasser des objets sur les trottoirs. "Ah, non, tu ne vas pas encore t'arrêter ! " entends-je dans la voiture les soirs d'encombrants.
C'est comme ça, sur le Plateau, à Mondeville, dans le Calvados, que j'ai récupéré cette magnifique horrible caisse en bois qui servait de boîte à outils, vu l'aménagement intérieur.
C'est pas le tout de ramasser, après, il faut que je réfléchisse à ce que je vais faire de l'objet, ça prend parfois du temps. 3 ans pour cette caisse.
C'est deux déménagements plus tard, en constatant que le bois s'effritait, qu'il a fallu que je m’attèle à la tâche. Je me suis dit : "Soit je la refais maintenant, soit je la fous à la poubelle". J'ai choisi la première option.
A attendre, ça n'a pas amélioré sa condition. D'abord il a fallu reboucher les éclats sur le bois, ainsi qu'un énorme trou causé par l'arrachage de la charnière du couvercle. Merci la pâte à bois ! Une bonne dose d'huile de coude a aussi été nécessaire pour la nettoyer...
Vu de l'arrière, avec les pansements en pâte à bois, notamment au niveau des charnières.





Je l'ai peint avec un pot de peinture acheté 3 euros chez Noz. Dommage. Je n'en avais qu'un. J'adore cette couleur.
La couleur est ici fidèle.
Malgré le fond pourri, j'ai fixé des roulettes dans l'idée d'en faire une "desserte" de salon. En revanche, j'ai abandonné le projet de transformer la caisse en bar. J'ai eu peur que les bouteilles d'apéro défoncent le fond.
C'est marrant sur les photos on dirait que la peinture est grise...

Roulettes pivotantes de chez Casto.
Un petit vernis qui va bien pour qu'elle résiste au temps.

De nouvelles ferrures derrière.

J'ai remis les poignées d'origine alors que j'en avais acheté des neuves mais que j'ai trouvé finalement mal assorties.


A l'intérieur, pour tenir le couvercle, des tiges dont je ne sais plus le nom.

Depuis, les magazines l'ont envahie au bout du canapé... Et à l'intérieur : des pelotes de laine.

lundi 20 mars 2017

Plaid avec des granny

Le plaid mesure 112 cm X 157 cm.
 Je l'ai fini il y a un an (et commencé voilà deux...) mais je ne l'avais jamais présenté. Ce sont mes photos de robes vintage qui me l'ont remis en mémoire quoiqu'il figure en bonne place sur mon lit ou mon canapé.
Ce plaid en granny a été réalisé quasiment qu'avec de la 100% laine style Lima ou berlaine de Bergère de France.
Un échantillon de mes laines utilisées dans le plaid: la berlaine (100% laine de Bergère de France).





Pour la bordure je me suis inspirée d'un modèle trouvé sur internet dont voici le tuto, en anglais.

La bordure en détail.
Entre chaque groupe de trois brides, on fait trois mailles en l'air, une maille serrée, trois mailles en l'air avec une couleur contrastante.

La bordure finie.


Plébiscité aussi par le Zou.


En cours.


Mon chat Malo (aujourd'hui disparu) l'adorait.
Essai d'harmonisation.

samedi 18 mars 2017

Les puces vintage, ça démange...

Ma cousine est venue d'Evreux me rendre une petite visite dimanche. J'avais prévu une balade à la mer mais c'était sans compter sur le temps... déplorable.
Heureusement, Fabienne avait un plan B. Elle avait repéré des puces vintage à Rots, à deux pas de chez moi. Là, on était au sec et on a bien passé deux heures à arpenter les allées du centre d'animation.
Elle est repartie avec des chaussures et moi avec trois robes et un gilet.

Petite robe blanche des années 70.

Petite robe blanche des années 70.


J'adore le dos découpé.

Robe Laura Ashley fleurie des années 80.

Petite fille sage en robe Laura Ashley fleurie des années 80.

Robe fait main avec des tissus fleuris à fond noir.
Un petit moment de folie...

lundi 23 janvier 2017

En route vers le zéro déchet : les lingettes lavables

Les lingettes lavables pour se démaquiller ou appliquer son lait de toilette. @lebigornopiquant.
Vous n'êtes peut-être pas sans l'ignorer, la lingette soi-disant biodégradable est un fléau à éliminer pour les services d'assainissement. 
Pourtant il s'en achète 40 millions de paquets par an, rien que sur les gammes "entretien".
Pour le démaquillage ou les fesses de bébé, il existe pourtant une alternative facile et durable : la lingette lavable. 
Fut un temps, où j'en ai cousu beaucoup, puis j'en ai eu marre. Et j'ai oublié d'en faire.
Consciente que mon atelier de couture est en train de sombrer sous les montagnes de tissus, je me suis attaquée à l'Everest de coton. 
On commence par l'éponge, elle en prend de la place et voilà plein de nouvelles lingettes...
Je les ai faites plus grandes celles-là, 13 cm de côté pour qu'elles soient à la fois utilisables pour le change de bébé et pour le démaquillage.
Lingettes lavables/réutilisables. @lebigornopiquant.
Différents motifs pour les lingettes lavables. @lebigornopiquant.
Des petits renards pour les lingettes lavables. On reste dans le turquoise ;) @lebigornopiquant.
Lingettes lavables. @lebigornopiquant.
J'ai cousu des séries de six accompagnées de leur filet de lavage. J'ai remarqué que les créateurs qui en vendent pensent rarement au filet. A croire qu'ils n'ont jamais vécu la galère de la lingette coincée dans le repli du tambour, gorgée d'eau et pas vraiment nettoyée, qu'il faut remettre au lavage.
Lingettes lavables et filet assorti aux lingettes. @lebigornopiquant.
Et j'ai encore amélioré le concept du filet- sac à coulisse. J'y arriverais un jour !
Lingettes lavables et filet assorti aux lingettes. @lebigornopiquant.

Le corps du filet est en rideau de coton et le haut est en tissu assorti aux lingettes. J'ai fait un joli petit rebord avec des surpiqures nickels, un passage pour le lien et un stoppeur en plastique (oui, je n'aime pas travailler les matières non naturelles mais là pas le choix : ça va aller en machine souvent et faut que ça dure).

Filet de lavage pour les lingettes réutilisables.

Un stoppeur en plastique pour résister aux lavages.


dimanche 16 octobre 2016

Chapis de voyage...

Suite de mes pet-créations avec ce coussin de voyage pour chien ou pour chat.
J'ai utilisé une grande couette achetée à bas prix chez Ikea. J'ai découpé des morceaux de 60 X 44 cm pour utiliser au max ma couette. Aucune chute !

Couette légère chez Ikea.

J'ai mis deux morceaux l'un sur l'autre et j'ai tout surfilé à la machine pour faire un coussin.


On coupe des morceaux de 60X44 cm.
Le coussin réalisé en couette Ikea. Attention, ne pas repasser... ça colle au fer !

La housse possède un appliqué os pour les chiens ou tête de chat pour les félins; sur le côté polaire. De l'autre côté, deux tissus posés en quinconce et fermés avec des pressions Kam.

L'endroit en polaire avec motif appliqué.

 J'ai ajouté deux lanières d'un côté, des pressions encore et une poignée.

L'envers fermé par les pressions Kam.
La conception des lanières.
Les lanières sont insérées entre le côté endroit de la polaire et le côté endroit des tissus.
Ensuite on pique tout autour et on retourne grâce à la fente du dos.

Et voilà votre tapis de voyage.

On roule le chapis (merci Nathalie pour le nom !) et vous pouvez mettre votre petit rouleau dans vos valises. Pratique aussi en voiture pour éviter les poils sur les sièges !
 






Cherchez l'intruse.

Modèle "fille".




Et comme toutes mes créations, le tapis est entièrement lavable en machine, j'ai testé à 40°C, programme coton puis sèche-linge. ça n'a pas bougé.
On peut repasser sur le côté tissu, attention le fer marque sur la polaire.
Enlever aussi le coussin intérieur pour le repassage. Test réalisé : le revêtement de la couette ne supporte pas le chaud et colle à la semelle : un de foutu !