Nombre total de pages vues

lundi 24 novembre 2014

Les commandes en retard...

Le week-end, c'est le repos, oups, la couture aussi entre les enfants à emmener à un anniversaire à Maizet et un séjour chez Ikea pour remplacer le matelas d'Amandine où un chat avait pissé... Du coup j'ai racheté des alèses... ça m'évitera les 59€ du matelas Fordsïk (une pure invention!).
Donc entre deux, j'ai réussi à coudre, un peu. Et j'ai fini la commande d'Aurélie. Ouf. Y'en avait une page... J'hésite maintenant entre Nol et Aurélie pour le titre de "meilleure cliente 2014".
Guirlande de fanions pour une naissance.


Ensuite, j'ai réussi à réaliser le pochon pour appareil photo spécial Christine M. Elle voulait une pochette renforcée pour mettre dans son sac à main (qui est grand, heureusement). Pas une sacoche classique d'appareil photo noire qu'on trouve chez tout le monde.Et voilà ce que ça donne. J'espère juste que ça sera la bonne taille. Je croise les doigts!






 

mercredi 19 novembre 2014

Mon plaid rayé façon Arne et Carlos


J'ai découvert un jour, ce bouquin, à l'espace culturel Leclerc de deux créateurs scandinaves.

J'ai hésité à l'acheter... Erreur. Je ne l'ai jamais retrouvé.

Du coup, j'ai cherché sur Internet, j'ai zoomé sur les photos. Ce n'était pas bien compliqué.
Je me suis inspirée de ça, et ça, et ça...


Moi, j'ai monté 300 mailles sur des aiguilles circulaires n° 3,5 
(qu'on utilise comme des aiguilles normales, en tournant).
On tricote tout en point mousse. Il suffit d'alterner deux pelotes de laine de couleurs différentes. 
On fait deux rangs à l'endroit d'une couleur, deux rangs à l'endroit du deuxième coloris... 
jusqu'à épuisement de la laine, Lorsqu'une couleur est finie, on en prend une autre... etc.
ça c'était le démarrage, en mai 2014.
Le tout début, en Partner.
J'avais pris de la Partner 3,5 de chez Phildar.
Mais ce n'était pas assez douillet à mon goût et chaud. Du coup, j'ai investi dans la 100% laine de chez Bergère de France, de la Berlaine et de la Lima J'en ai pris une 20aine de pelotes. Oups!
Lorele l'aime bien!



J'ai tricoté partout, dans les salles d'attente; dans le train... en voiture.
Ici dans le train.
Cinq mois plus tard, voilà ce que ça donne. Le plaid n'est pas encore fini mais je n'arrive plus à m'arrêter. Sauf, que je ne peux plus tricoter partout. C'est trop grand, c'est lourd et ça tombe par terre.
Alors il reste le train, et la télé!





Au premier plan, j'ai fait trois rangs noir, rouge, jaune, en clin d’œil aux Allemands qui ont gagné la Coupe du monde de foot, pour faire plaisir à Etienne avec qui j'ai suivi le Mondial.

J'en suis là, je me donne encore 30 ou 50 cm et j'arrête! Il commence à faire froid, 4° ce soir. Je vais en avoir besoin!


dimanche 9 novembre 2014

Secrets de fabrication de mes petites trousses

Voici un pas à pas de réalisation de mes petites trousses en coton enduit.

D'abord, je trace deux rectangles sur le tissu enduit. J'utilise, pour ma part, un gabarit que j'ai pré-découpé dans une feuille en plastique. On peut aussi utiliser un papier cartonné épais.
 Découper le tissu enduit en suivant les traits
 Trouver un coton assorti au tissu enduit.
 Tracer le gabarit sur le coton de doublure.
 Repasser entre chaque étape. Sauf le tissu enduit qui ne se repasse que sur l'envers, fer doux.
 Assortir aussi une fermeture à glissière.
 Ne pas oublier l'étiquette de sa marque.
 Coudre l'étiquette sur la doublure.


 Coudre la fermeture de chaque côté.
 Surpiquer, côté coton enduit, des deux côtés, de part et d'autre de la fermeture.
 Ne pas oublier la languette en ruban.
 Ou mettre de la dentelle.
 Mettre les deux doublures endroit contre endroit et les deux tissus enduit de même.
Coudre tout autour du rectangle en laissant une ouverture de 5cm en bas de la doublure, pour retourner la trousse.
 Dégarnir les angles.

 Retourner la trousse par l'ouverture du bas.
 Utiliser une aiguille à tricoter pour bien former les angles.
 Repasser le bas de la doublure.
 Et coudre tout près du bord.
 ça donne ça.
 Voilà, c'est fini!